Histoire de la dévotion au Sacré-Cœur de Jésus (2) 


Les apparitions à sainte Marguerite-Marie 

       

     La dévotion au Sacré-Cœur de Jésus s'était développée au fil des siècles, mais il fallut attendre les apparitions de notre Seigneur à sainte Marguerite-Marie, au XVII° siècle, pour que cette dévotion s'étende de façon universelle dans l'Eglise.


Marguerite-Marie Alacoque était une jeune novice du monastère de la Visitation, à Paray-le-Monial. C'est elle que le Christ choisit pour propager la dévotion à son Cœur transpercé en signe de son amour pour nous.


La première apparition eut lieu le 27 décembre 1673, en la fête de saint Jean l'Evangéliste. Jésus invita Marguerite-Marie, comme l'apôtre bien-aimé, à reposer sa tête sur son Cœur, et Il lui dit :

 

"Mon divin Cœur est si passionné d’amour pour les hommes et pour toi en particulier, que ne pouvant plus contenir en lui-même les flammes de son ardente charité, il faut qu’il les répande par ton moyen..."


Marguerite-Marie vit le divin Cœur "comme dans un trône de flammes, plus rayonnant qu’un soleil et transparent comme un cristal, avec cette plaie adorable..."


"Il me fit voir que l'ardent désir qu'il avait d'être aimé des hommes et de les retirer de la voie de perdition où Satan les précipite en foule, lui avait fait former ce dessein de manifester son Cœur aux hommes avec tous les trésors d'amour, de miséricorde et de grâce, de sanctification et de salut qu'il contenait."


La deuxième apparition eut lieu en 1674, alors que Marguerite-Marie priait devant le Saint-Sacrement.

Jésus se présenta à elle, tout éclatant de gloire, ses cinq plaies brillantes comme cinq soleils, et sa poitrine comme une fournaise ardente. Il lui rappela jusqu'où était allé son amour pour les hommes, et se plaignit de la froideur, de l'ingratitude que ceux-ci Lui témoignaient en retour.

devotion-sacre-coeur-jesus-marguerite-marie

Et Jésus demanda à sainte Marguerite-Marie des actes d’amour réparateur : la communion fréquente, spécialement celle du premier vendredi du mois, et "l’heure sainte" entre onze heures et minuit, en participation à l’agonie de Jésus au jardin des Oliviers. 


La grande apparition de 1675


     Enfin, dans une troisième apparition - la plus connue - au mois de juin 1675, le Seigneur dit à la jeune religieuse :

" Voilà ce Cœur qui a tant aimé les hommes qu’il n’a rien épargné jusqu’à s’épuiser et se consommer pour leur témoigner son amour. Et pour reconnaissance je ne reçois de la plupart que des ingratitudes, par leurs irrévérences et leurs sacrilèges, et par les froideurs et les mépris qu’ils ont pour moi dans ce Sacrement d’amour."

Et Il demanda l’instauration dans l’Eglise universelle d’une fête en l’honneur de son Cœur, le premier vendredi suivant l’octave du Saint-Sacrement.


L'expansion mondiale et la reconnaissance universelle de la dévotion au Sacré-Cœur


A travers des difficultés de toutes sortes, Marguerite-Marie s'employa à répandre cette dévotion.

 Elle fut aidée par son directeur spirituel, saint Claude de la Colombière.


La dévotion au Sacré-Cœur se répandit bien vite dans le monde entier.

Dès 1765, le Pape Clément XIII autorisa le culte liturgique du Sacré-Cœur que Pie IX étendit à toute l'Eglise en 1856. 

En 1899, Léon XIII institua la fête du Sacré-Cœur, consacrant solennellement l'ensemble du genre humain au Cœur très saint de Jésus.


 Les 12 promesses du Sacré-Cœur

 

       Des entretiens de Jésus à sainte Marguerite-Marie, on retient classiquement les 12 promesses suivantes, en faveur de tous ceux qui auraient une vraie dévotion à son Sacré-Cœur :

1. Je leur donnerai toutes les grâces nécessaires à leur état. 

2. Je mettrai la paix dans leur famille. 

3. Je les consolerai dans toutes leurs peines. 

4. Je serai leur refuge assuré pendant la vie et surtout à la mort. 

5. Je répandrai d'abondantes bénédictions sur toutes leurs entreprises. 

6. Les pécheurs trouveront dans mon Cœur la source et l'océan infini de la miséricorde. 

7. Les âmes tièdes deviendront ferventes. 

8. Les âmes ferventes s'élèveront à une grande perfection. 

9. Je bénirai moi-même les maisons où l'image de mon Sacré-Cœur sera exposée et honorée. 

10. Je donnerai aux prêtres le talent de toucher les cœurs les plus endurcis.

11. Les personnes qui propageront cette dévotion auront leur nom écrit dans mon Cœur, où

il ne sera jamais effacé.

12. Je te promets, dans l'excès de la miséricorde de mon Cœur, que son amour tout-puissant accordera à tous ceux qui communieront les premiers vendredis du mois, neuf fois de suite, la grâce de la pénitence finale, qu'ils ne mourront point dans ma disgrâce, ni sans recevoir leurs Sacrements, et que mon divin Cœur se rendra leur asile assuré à cette dernière heure.

 


Le Père Mateo Crawley-Boevey, apôtre du Sacré-Cœur 


         Comment ne pas évoquer enfin l'infatigable apôtre du Sacré-Cœur que fut le Père Mateo Crawley-Boevey ?

Ce prêtre péruvien de la congrégation des Sacrés-Cœurs, né à la fin du XIX° siècle, n'a cessé de parcourir le monde entier pour répandre la dévotion au Sacré-Cœur, et plus particulièrement, l'Intronisation du saint Cœur de Jésus dans les foyers, qui consiste à mettre l'image du ur de Jésus comme sur un trône, c'est-à-dire à la place d'honneur.


En juin 1907, il partit à Rome pour présenter au Pape saint Pie X l'Intronisation.  Lorsqu'il demanda au Saint Père de lui permettre de consacrer sa vie à cette œuvre, celui-ci lui répondit : "Non, mon fils, je ne vous le permets pas, je vous le commande. Je vous l'ordonne ; consacrez-y toute votre vie !"


 Ce même été 1907, le Père Mateo fut miraculeusement guéri d'une grave maladie devant l'image du Sacré-Cœur, à Paray-le-Monial. 


Et toute sa vie, il se dépensa à"reconquérir le monde foyer par foyer, famille par famille, à l'amour du Cœur de Jésus".



Je bénirai les maisons où l'image de mon Sacré-Cœur sera exposée et honorée. 




Partagez cet article !

Cet article vous a plus ? N'hésitez pas à le partager ou à nous laisser un commentaire.



Pour en savoir plus sur Sainte Marguerite-Marie et les apparitions de Paray-le-Monial :


Bande dessinée Sainte Marguerite-Marie


Après une enfance difficile, marquée par la mort de son père et les persécutions de sa belle-famille, Marguerite entre au couvent et devient la confidente privilégiée des révélations du Sacré-Coeur. Une dizaine de pages sur le Sacré-Coeur complète la bande dessinée.

48 pages. Dès 10 ans.



Écrire commentaire

Commentaires : 0